Beau et gentil vieux Metz

"Mon vieux Metz était beau, était gentil. Mais n'est-ce pas encore aujourd'hui la plus belle et la meilleure des villes ? Gravissez le Saint-Quentin - au crépuscule ou à l'aube, car l'un a ses charmes et l'autre ses splendeurs - et voyez comme la câline Moselle sait flatter la cité. Voici l'aristocratique carré de notre [...]

La religion de nos pères, par Maurice Barrès

"Pour ces Messins, depuis trente-sept ans, il n'est pas de meilleur plaisir que de dresser les monuments du souvenir sur tous les plateaux du pays, ni de souci plus jaloux que de protéger leur cathédrale. Chacun d'eux recueille les moindres épaves des champs de bataille, s'attache à l'entretien des ossuaires, surveille avec inquiétude les entreprises, [...]