S’inspirer des jardins de cloîtres

Les jardins de cloître (hortus conclusus) étaient des lieux clos et harmonieux, en relation verticale avec le ciel. On y cultivait fleurs et légumes, mais aussi toutes sortes de bonnes herbes. Prenez les pour modèles ! Le cloître est une galerie couverte, en forme de quadrilatère, qui entoure un jardin intérieur généralement centré autour d'un [...]

Publicités

Les reliques de saint Jacques

Il fallait le corps de saint Jacques à Compostelle pour des raisons politiques. Les reliques de saint Jacques, elles, ont leur origine dans l'Epître de Jacques, datée des premiers siècles du christianisme. A l'époque de la découverte du tombeau de Compostelle, elle était attribuée à Jacques le Majeur. La démarche des pèlerins d'aujourd'hui ayant pris [...]

L’ode à la France de Thomas Merton

"Après que la lie du monde se fut décantée en Europe occidentale, que Goths, Francs, Normands et Lombards se furent unis à la pourriture de l'ancienne Rome pour former un assemblage de races hybrides, toutes particulièrement féroces, sanguinaires, stupides, rusées, brutales et sensuelles, comment tout cela a-t-il pu donner naissance au chant grégorien, aux monastères, [...]

Ces soldats morts qu’on oublie d’aimer…

En cette veille de 11 novembre, suite de l'extrait du livre d'Andreï Makine Cette France qu'on oublie d'aimer publié sur ce blog fin août : "Encore un secret, cette grande plaque de marbre dans une autre église, sur les mêmes terres vendéennes. Qui étaient ce Louis et ce Jules Arnaud ? Deux frères ? Ou [...]

Ces églises qu’on oublie d’aimer, par Andreï Makine

"L'énigme de ce léger relief en creux qui trace une courbe sur les vieilles dalles. Et pas un Français en vue qui pourrait me renseigner. L'église est petite, parfaitement déserte. La torpeur d'un après-midi d'août au milieu des étendues ensoleillées aux environs de Luçon et, soudain, ce répit. Derrière la porte basse, un intérieur sombre, un [...]

Sur le chemin, l’abri offert par les voûtes fraîches d’une église…

"La foi apparaît comme une alternative à la régression animale qui menace si concrètement. Être homme, ce serait connaître Dieu ou, à tout le moins, le chercher. L'animal poursuit sa proie ; l'être humain court après son salut. Tout s'éclaire. Cette découverte produit une catharsis bienvenue dans l'esprit du marcheur qui s'épuisait à penser sans [...]