Art et religion par le Père Jules Monchanin

"Tout art est religieux qui est spirituel. Un désir équivalent à une prière sourd, à l'insu parfois de son auteur, d'une oeuvre qui témoigne au-delà d'elle-même. L'art d'une religion explicite ce témoignage par les symboles de son mystère. Le salut du monde par l'Homme-Dieu a trouvé ses symboles dans ce qu'il y a de plus émouvant [...]

Marc Fumaroli : ce n’est pas d’art contemporain dont l’Eglise a besoin

« (…) La liturgie catholique et l’intériorité chrétienne, que voulaient réformer et purifier les apôtres de L’Art sacré, pour ne rien dire de l’élémentaire liberté d’esprit individuelle et civique, ni de la simple capacité de comprendre et de goûter les chefs d’œuvre des arts anciens, sont chloroformées par une nébuleuse d’ignorance bavarde qui occupe, prévient, obstrue [...]

L’art par le Père Jules Monchanin

"L'art a une triple fonction : Transfiguration du donné, - Expression de soi-même, - Communion entre les hommes. 1. Métamorphose de la matière : transfigurée par sa forme, par son insertion dans l'ensemble et en elle-même (son poil, son grain). Dans l'art chinois, la matière importe autant que la forme, dans l'art grec, la forme [...]