A propos

« Nous sommes comme des nains sur des épaules de géants. Nous voyons mieux et plus loin qu’eux, non que notre vue soit plus perçante ou notre taille plus élevée, mais parce que nous sommes portés et soulevés par leur stature gigantesque. » disait Bernard de Chartres au XIIsiècle.

Sans doute est-ce parce que trop de géants ont été abattus dans notre pays que les Français n’ont plus d’épaules sur lesquelles se jucher, et que les seules perspectives qui semblent s’offrir à eux ont nom appauvrissement, morosité, violence…

Le moins que l’on puisse dire est que l’Eglise de France n’est absolument pas à la hauteur des enjeux et des défis qui se présentent, et qu’elle n’y joue pas le rôle d’aiguillon du Courage et de la Justice, de héraut de la Vérité, de pourvoyeuse de Foi et d’Espérance qui devrait être le sien si elle était une digne héritière du Christ.

En faisant désacraliser la basilique Saint-Vincent, l’Eglise de Metz a abattu un géant supplémentaire. Que les clercs qui ont pris cette décision ne se fassent aucune illusion : cela ne remplira en aucun cas leurs autres églises, bien au contraire.

Les bénévoles qui se sont obstinés depuis des années à l’ouvrir au public tous les samedis après-midi du 1er mai à la Toussaint en sont persuadés : par sa localisation et par sa beauté, la basilique Saint-Vincent pourrait largement revivre au culte si on daignait y installer une communauté ou un prêtre charismatique et motivé.

Ce blog est destiné à raconter l’histoire plus que millénaire de la basilique Saint-Vincent, et à rappeler également quelques vérités à ceux qui l’ont si facilement condamnée.

 

Publicités

4 commentaires sur « A propos »

    1. Merci infiniment pour ce lien : je connaissais le cas de l’église de Gesté, pas celui des églises de Plounérin et Plouagat.

      Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage ; quand on veut détruire une église, on l’accuse d’être devenue dangereuse et/ou trop onéreuse d’entretien ou de réparation. Outre la bonne ou la mauvaise foi des élus locaux (que je ne me permettrai pas de juger dans le cas de ces deux communes), il y a aussi des entreprises qui gonflent systématiquement leurs devis dès qu’elles ont à faire à des collectivités locales (voir pour les monuments historiques http://www.associations-patrimoine.org/article.php?id=1441&dossier=6, mais cela ne concerne pas que les MH).

      Il est donc important d’avoir les devis de plusieurs entreprises, voire aussi d’artisans retraités ou habitant trop loin pour se voir confié le chantier, et qui auront donc un avis plus neutre.

      Dans le cas de l’église de Gesté, la loi n’est carrément pas respectée par ceux qui sont supposés donner l’exemple, ce qui en dit long sur la situation morale de notre pays.

      Il y a aussi, souvent, malheureusement, un clergé démissionnaire, voire complice. Qu’il ne s’étonne pas de voir ses messes se vider quand il ne voit plus le caractère sacré de ses églises.

    1. J’ai oublié la conclusion dans mon commentaire précédent : bravo et merci de défendre nos belles églises ! Je vais suivre régulièrement votre blog qui a l’air vraiment intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s