22 janvier : Saint Vincent

Saint Vincent, diacre de Saragosse, a été martyrisé à Valence et il est mort le 22 janvier 304. Son nom veut dire : celui qui est en train de vaincre, de triompher, d’avoir le dernier mot. C’est ce qu’il vécut dans son supplice. Il fut martyrisé plusieurs fois, de toutes les façons possibles, et il [...]

22 janvier : fête de saint Vincent

"Le patron. Il est vrai que l'Eglise n'est pas ennemie du calembour ("Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai..."). De là à croire que Vincent est devenu le patron des vignerons à cause de la première syllabe de son nom... Dans ce cas, pourquoi saint Arthur ne règne-t-il pas sur les artistes et [...]

1772 : naissance d’Etienne-Pierre Morlanne dans le quartier Saint-Vincent

"La pointe sud de l'île Chambière porte, au pied de la cathédrale, tout un quartier de Metz. Les deux célèbres abbayes bénédictines Saint-Vincent et Saint-Clément y vivaient encore au XVIIIe siècle. Commes deux soeurs voisines, qu'un même souci de science unissait plus étroitement, elles versaient à l'envi leurs derniers bienfaits, avant de périr dans la [...]

Le dépôt de mendicité du quartier Saint-Vincent entre 1793 et 1800

"Le dépôt de mendicité tenait à la fois de l'hôpital et de la prison. On y ramassait tout ce qui traînait, hommes ou femmes, dans un état de santé souvent misérable. (...) Ce dépôt avait été créé en 1770 dans l'hôtel abbatial de Saint-Vincent, en face de l'abbaye. En 1741, l'abbé commendataire, le baron d'Eltz, [...]

L’arrivée des reliques de saint Vincent à Metz au Xe siècle

Ce samedi 22 janvier va être la fête de saint Vincent de Saragosse, qui sera célébré dans quelques villages viticoles de notre région, et qui a donné son nom à notre abbaye, puis basilique, messine... Les extraits de texte qui vont suivre proviennent du site PERSEE du ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de [...]

La croix de mission de la place Saint-Vincent

"La place Saint-Vincent a été créée en 1741, aux frais de la ville. Aux archives municipales, on conserve un plan de Gardeur-Lebrun, daté du 7 mars 1791, relatif à son agrandissement. En janvier 1825, à l'occasion de la grande mission, on planta sur cette place une grande croix. Pour cette érection, le commandant Nicolas-François Legrand [...]