Ô grand mystère…

Motet de Noël de Thomas Luis de Victoria : O magnum mysterium – sur le texte du IVème répons des matines de Noël.

O magnum mysterium
et admirabile sacramentum,
ut animalia viderent Dominum natum,
jacentem in præsepio.
O Beata virgo, cujus viscera meruerunt
portare Dominum Christum, Alleluia!

O grand mystère,

et admirable sacrement,

que des animaux voient leur Seigneur nouveau-né,

couché dans une mangeoire!

Heureuse Vierge,

dont le sein a mérité de porter

Le Christ Seigneur.

Alleluia !

 

Heureux et saint Noël !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s