Mots-clefs

, , ,

Parce que le Christ nous enseigne la cohérence et ne veut certainement pas qu’une basilique millénaire soit offerte à ceux-là même qui veulent le mariage et ses dérivatifs pour tous, voici les mots que Jean-Paul II a prononcés en 1991 devant un million de jeunes à Jasna Gora, en Pologne :

« Que veut dire : je veille ? Cela veut dire, je m’efforce d’être un homme de conscience et je ne la déforme pas : j’appelle par leur nom le bien et le mal, dépassant celui-ci en moi-même. Telle est bien la question fondamentale, qui ne pourra jamais être amoindrie, ni mise sur un plan secondaire. (…) « Je veille » veut aussi dire : je regarde les autres. Je veille veut dire : amour du prochain ; et encore : solidarité « interhumaine » fondamentale. J’ai déjà prononcé ces paroles une fois, ici, à Jasna Gora, pendant la rencontre avec les jeunes, en 1983, une année particulièrement difficile pour la Pologne.

Aujourd’hui, je les répète : « Je suis près de toi, je me souviens de toi, je veille. » »

Cité dans Et la France se réveilla, enquête sur la révolution des valeurs, par Vincent Trémollet de Villers et Raphaël Stainville, Editions du Toucan

Publicités