Mots-clefs

, ,

P1090610

« – Voyez-vous, mon cher Timothée, le danger, c’est d’oublier l’histoire. C’est une culture qui se perd, comme tant d’autres. Et c’est pourtant la connaissance des destinées antérieures de nos races qui nous apprend à vivre dans le présent et à nous élever au-dessus des contingences de l’action sociale. »

Ernest Psichari, L’appel des armes

Publicités