L’élève Paul Verlaine vu par Henri Troyat

Article paru dans le Figaro du 3 juillet 1998, ou comment la découverte de la magie des mots peut changer un destin (cliquer sur l’image pour l’agrandir) :

Verlaine_Troyat

 

Pour rappel, la maison Verlaine, au 2 rue Haute-Pierre (près du palais de justice), est ouverte au public du mardi au dimanche, visites à 15h15 et 16h30 ou sur rendez-vous.
Tél. : 06 34 52 22 34

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s