XVIIIe siècle : le souci éducatif des ordres religieux

Extrait de Histoire de Metz, François-Yves Le Moigne, éditions Privat, 1986 ; chapitre 10, « Metz au siècle des lumières » :

« Le souci éducatif reste aussi une priorité. Pour scolariser filles et enfants pauvres, un chanoine de la cathédrale, Pierre de Goize, fonde en 1713 une congrégation à voeux simples, destinée à donner aux filles « l’habitude du travail ». En 1747, les frères des Ecoles chrétiennes ouvrent quatre écoles gratuites, mais faute de subsides, en ferment la moitié. Dans chaque paroisse, vicaires et curés veillent à l’éducation des enfants, qui peuvent aussi fréquenter les petites écoles attenantes aux monastères de Saint-Arnould et Saint-Vincent. L’enseignement secondaire reste longtemps le monopole des jésuites. Après une période de fléchissement, contemporaine de l’épiscopat jansénisant de Coislin (1700-14), les effectifs de leur collège progressent jusqu’en 1743 (430 élèves), puis stagnent et déclinent (300 en 1761), par suite de l’opposition croissante à la compagnie et de la concurrence d’autres ordres religieux. En 1743, en effet, les chanoines réguliers de Notre-Sauveur fondent un collège sous le vocable de Saint-Louis. Leur pédagogie moderne, qui privilégie sciences et langues vivantes, attire près de 200 élèves. Après leur expulsion, les jésuites sont remplacés au collège, en 1768, par les bénédictins de Saint-Symphorien, dont l’enseignement performant réunit 400 élèves en 1789. Les vannistes ouvrent en outre à Saint-Vincent, en 1774, un cours public de langue grecque et hébraïque et, en 1785, l’abbaye Saint-Clément accueille l’école royale de mathématiques pour les élèves aspirants du corps royal d’artillerie. Désireux de concourir au bien commun, les religieux assignent désormais à leur vocation une fonction autant sociale que spirituelle. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s