Mots-clefs

Après la conversion de Paul Claudel à Notre-Dame de Paris, voici le récit de celle de Ladji Diallo, merveilleux artiste d’origine malienne converti au catholicisme, qui, ô surprise, n’a pas trouvé la grâce de la foi dans un lieu de culture à usage profane digne

 

« Une nuit, j’ai voulu aller voir vraiment ce qu’il y avait dans cette chapelle. J’étais là, j’attendais de voir. Et puis, j’ai fait simplement une expérience d’apaisement profond, je me suis senti comme touché au plus profond de mon être par une présence aimante, une chaleur dans la poitrine qui m’a fait beaucoup de bien. Mon esprit s’est ouvert, j’ai commencé à regarder l’autre différemment, à me regarder moi-même d’une façon différente et à essayer de cheminer vers ce nouveau chemin qui s’ouvrait à moi. (…) »

Publicités