Chapelle du Sacré-Coeur

 « Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné, jusqu’à
s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour; et pour reconnaissance,
je ne reçois de la plus grande partie que des ingratitudes, par les mépris,
irrévérences, sacrilèges et froideurs qu’ils ont pour moi dans ce Sacrement
d’amour. Mais, ce qui est encore plus rebutant, c’est que ce sont des cœurs qui
me sont consacrés. (…) »
 
 Notre Seigneur à Sainte Marguerite-Marie en 1675
Source
 
Publicités