15 août : l’Assomption de Marie à la basilique Saint-Vincent

Des deux vitraux du Couronnement de la Vierge qui se font face à la basilique Saint-Vincent, les visiteurs préfèrent généralement celui de Laurent-Charles Maréchal inspiré de Fra Angelico dans le transept sud. Celui de Jean-Henri Couturat au nord, datant de 1952,  gagne pourtant à être mieux regardé. Il nous offre notamment une très douce Assomption de Marie, que la lumière qui inonde la basilique par beau temps semble accompagner.

Publicités