Mots-clefs

,

Quand on fréquente régulièrement la basilique Saint-Vincent, on a l’impression de la connaître quasiment par coeur, et à part le vitrail de Couturat des années 1950, on a tendance à croire que sa présentation actuelle était déjà figée à l’aube du XXe siècle…

La surprise est donc grande de découvrir dans un livre d’avril 1906 (Les traditions architecturales du pays messin, par Camille Enlart, extrait de « L’Austrasie » no. 4) que la statue de Notre-Dame, surmontant l’autel inauguré par Mgr Du Pont des Loges en 1853 dans le transept nord, n’était pas encore en place à cette date…

Publicités