Aux sources de l’art gothique

Nous aurons souvent l’occasion d’évoquer sur ce blog l’abbé Suger, le « père » de la Basilique Saint-Denis, et donc de l’art que l’on nomme aujourd’hui gothique, mais qui fut longtemps appelé art français ou art ogival.

Tous les amis de la basilique Saint-Vincent vous diront à quel point ce lieu respire la paix et la sérénité. Comment s’en étonner à la lecture de ces mots de l’abbé Suger dans son « Liber de Rebus in Administratione Sua Gentis » :

« Quand, en dehors de l’amour de la beauté de la Maison de Dieu, la beauté des pierres aux multiples couleurs m’arrache aux soucis extérieurs et qu’une honorable méditation me conduit à réfléchir, en transposant ce qui est matériel à ce qui est immatériel, sur la diversité des vertus sacrées, je crois me voir, en quelque sorte, dans une étrange région de l’univers qui n’existe ni tout à fait dans la boue de la terre, ni dans la pureté du Ciel, et crois pouvoir, par la grâce de Dieu, être transporté de ce monde inférieur à ce monde supérieur d’une manière anagogique. »

Publicités